Home Télé Qu’est-il arrivé aux gladiateurs américains vus dans le documentaire Muscles & Mayhem...

Qu’est-il arrivé aux gladiateurs américains vus dans le documentaire Muscles & Mayhem de Netflix

2
0

La série documentaire Netflix Muscles & Mayhem : une histoire non autorisée de gladiateurs américains met en lumière la vie de plusieurs Gladiateurs américains stars au sommet de leur renommée, mais cela n’entre pas dans ce qui s’est passé par la suite. Gladiateurs américains était une série de télé-réalité très populaire qui s’est déroulée de 1989 à 1995. L’émission invitait des gens normaux à affronter les “Gladiateurs” titulaires, des personnages plus grands que nature avec des physiques assortis. Cependant, alors que la série a propulsé de nombreux Gladiators sous les feux de la rampe, les athlètes ont malheureusement dû faire face à une mauvaise gestion, à la toxicomanie et à des conditions de travail dangereuses.

Muscles et chaos permet à plusieurs membres clés du Américain Gladiateurs casting pour se présenter et discuter de l’impact, meilleur ou pire, que l’émission a eu sur leur vie. Alors que certains ont réussi à tirer parti de leur Gladiateurs américains la célébrité dans des carrières florissantes, d’autres ont eu du mal à s’adapter à la vie post-Gladiator. Quelques-uns ont même choisi de renoncer complètement aux projecteurs. Le lien durable entre certains des gladiateurs de la série et l’attrait durable de leurs personnages forment un épilogue fascinant à un étrange chapitre de l’histoire du divertissement américain.

Le bodybuilder et ancien joueur de ligne de la NFL Danny Lee Clark était le “Nitro” extrêmement populaire sur Gladiateurs américains. Après avoir quitté la série, Clark a continué à jouer dans de nombreux films et émissions de télévision, notamment Équilibre, La mort devient elle, et Walker, Ranger texan. Clark possède et exploite actuellement le Gladiator Rock ‘N Run, une course de boue d’obstacles de 5 km. Il a également publié deux mémoires autobiographiques ; un, Gladiateurrelate son expérience sur Gladiateurs américains; L’autre, F mouranta été écrit sur son rétablissement après une crise cardiaque presque mortelle en 2013. Clark est également l’un des producteurs exécutifs du Muscles et chaos documentaire.

Après être apparu comme “Storm” sur Gladiateurs américains, Debbie Clark a choisi de ne pas poursuivre sa carrière dans l’industrie du divertissement. En 2008, une série de difficultés personnelles ont conduit Debbie et son fils à se retrouver sans abri. En 2011, Debbie a rencontré Sean Sheppard de l’association caritative pour sans-abri Embrace. Sheppard, qui se trouve être une connaissance d’un autre ancien gladiateur, Jim Starr, a contacté Starr et plusieurs autres gladiateurs, dont beaucoup ont offert un soutien financier à Debbie. Debbie est restée avec Sheppard dans sa chambre d’amis jusqu’à ce que l’histoire attire l’attention de La vue co-animatrice et actrice Sherri Shepard, qui a aidé à installer la famille avec un appartement, permettant à Debbie de se remettre sur pied.

Erika Andersch était une culturiste championne d’État qui a rejoint le Gladiateurs américains jeté comme “Diamond” dans la deuxième saison de l’émission. En dehors de la série, Andersch a continué à jouer, apparaissant dans des projets tels que Le retour de Batman et Lois & Clark : Les Nouvelles Aventures de Supermanainsi que la modélisation, apparaissant dans de nombreuses publications dont Playboy. Andersch est maintenant à la retraite de l’industrie du divertissement et travaille comme artiste, préférant garder sa vie personnelle privée. Dans le documentaire Muscles et chaosAndersch mentionne qu’elle reste en contact avec certains de ses collègues gladiateurs.

Jim Kalafat a rencontré un autre Gladiateurs américains l’acteur Danny Lee Clark lorsque les deux faisaient partie de la formation de remplacement des LA Rams. Ils sont devenus des amis proches et des colocataires, et Clark a même recommandé Kalafat pour la série télé-réalité. Sur Gladiateurs américainsJim était le seul acteur original à rester avec la série pendant les sept saisons, participant même au live Gladiateurs américains dîner-spectacle après la fin de la série. Kalafat est toujours impliqué dans l’industrie du fitness à titre d’entreprise, ayant occupé des postes de direction chez Opsis Health et The Grind tout en exploitant une entreprise de conseil appelée Sports Nutrition Consulting Group.

Lori Fetrick était une championne de culturisme classée au niveau national avant de rejoindre Gladiateurs américains comme “Ice” en 1990. Après la fin de la série, Fetrick est apparu comme Ice on the Gladiateurs américains tournée en direct et la série de suivi Gladiateurs internationaux. Elle a joué dans de nombreuses émissions de télévision dont Lois & Clark : Les Nouvelles Aventures de Superman et la série de sketchs humoristiques En couleur vivanteet La télé folle, et elle a produit sa propre vidéo de fitness. Les entreprises entrepreneuriales de Fetrick comprennent une salle de sport, un salon de bronzage et un service de fitness en ligne à la demande. Fetrick est également une influenceuse et une conférencière professionnelle, et elle anime le podcast Chillin’ avec de la glace où elle parle avec d’autres anciens gladiateurs.

L’ancien joueur de la NFL Michael Horton a été le premier membre de la distribution à rejoindre Gladiateurs américainsen tant que “Gémeaux”. Horton a joué un rôle de premier plan dans le recrutement et la formation de nouveaux gladiateurs, tirant même parti de cette position pour organiser une action collective avec plusieurs autres membres de la distribution afin de négocier les droits de marchandisage de leurs propres images. Horton a participé au Gladiateurs américains tournée en direct après la fin de la diffusion de la série. Certains rapports suggèrent qu’il est devenu entraîneur personnel, bien qu’il ne parle pas de sa vie personnelle. Deux des fils de Horton, Wes et Cole, ont continué à jouer au football professionnellement, comme leur père.

Raye Hollitt a rejoint le Gladiateurs américains interprété comme “Zap” en 1989 après avoir participé professionnellement à la musculation nationale pendant de nombreuses années. La carrière post-Gladiator de Hollitt l’a vue jouer dans plusieurs projets, le plus récemment le film de 2008 L’ode. Alors que Hollitt a pris sa retraite de la musculation dans les années 90, elle travaille toujours comme entraîneuse personnelle, proposant des séances d’entraînement virtuelles et même de simples discussions Zoom. Elle travaille également comme massothérapeute et monitrice de planche à neige indépendante.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here