One Piece tue un dragon céleste pour montrer la véritable limite de leur pouvoir

Avertissement! Contient des spoilers pour One Piece #1086 !

Le Dragons Célestes sont Une pièceest censé être l’élite dirigeante intouchable, mais le dernier chapitre du manga montre que même eux ont des limites à ce qu’ils peuvent faire, en faisant exécuter publiquement St. Myosgard par St. Figarland Garling. C’est choquant car depuis leur introduction, le mangaka Eiichiro Oda a montré des dragons célestes commettant des actes extrêmement odieux sans conséquences. Mais maintenant l’un d’entre eux a franchi une ligne que le gouvernement mondial ne permettra pas.

Chapitre #1086 de Une pièce, traduit par Stephen Paul, révèle le destin tragique et choquant de St. Donquixote Myosgard, un dragon céleste qui a été une fois sauvé par l’homme-poisson Otohime et a changé ses habitudes à cause de cela. Lorsqu’un autre dragon céleste, le méprisable Saint-Charlos, a tenté d’asservir la fille d’Otohime, Shirahoshi, à la Rêverie, Myosgard est intervenu pour empêcher que cette injustice ne se produise. Lorsque Charlos a tenté à nouveau d’asservir Shirahoshi plus tard dans la Rêverie, Myosgard a encouragé Leo et Sai à intervenir et à la sauver, promettant qu’il les protégerait de toute répercussion. Cependant, après avoir assassiné par inadvertance Charlos dans l’un des One Pièceles moments les plus brutaux de Myosgard, apparemment même le statut de Myosgard en tant que Dragon Céleste n’était pas suffisant pour le sauver. Après cette attaque, Myosgard a été exécuté pour le crime d’avoir défendu les faibles.

C’est choquant à voir étant donné l’extrême marge de manœuvre dont les dragons célestes ont bénéficié dans le passé. Ces nobles sont les descendants des 20 premiers monarques qui ont fondé le gouvernement mondial et en tant que tels, ils règnent comme des dieux sur le monde, ayant le soutien de la puissance militaire de la marine pour les protéger. Si quelqu’un qui n’est pas un Dragon Céleste se dresse contre eux, il devra faire face à la colère du Gouvernement Mondial. Cela oblige les gens à rester les bras croisés alors que les dragons célestes assassinent, torturent et asservissent cruellement qui ils veulent, même la royauté. Les seules personnes qui s’y sont opposées sont des personnes qui ne se soucient pas d’attirer la colère du gouvernement mondial, comme Luffy et ses chapeaux de paille et d’autres dragons célestes.

Alors que Myosgard pensait clairement que son statut de Dragon Céleste le protégerait du châtiment de ses camarades nobles, la fin du dernier chapitre montre qu’il avait tort. Bien sûr, la sévérité de sa punition pourrait simplement être due au fait qu’il a contribué au meurtre d’un autre Dragon Céleste, ce qui pourrait être la seule loi à laquelle ils doivent se conformer, mais Figarland Garling (qui pourrait être le père de Shanks), le chef du Holy Knights nouvellement révélés qui ont ordonné l’exécution de Myosgard, semble impliquer que son plus grand crime était de placer les hommes-poissons au-dessus de ses camarades nobles. Cela implique que le crime ultime auquel même un Dragon Céleste doit répondre n’est pas le meurtre de l’un de ses compagnons Nobles Mondiaux “intouchables”, mais la remise en question de leur supériorité sur tous les autres dans le monde. Avec cet exemple en place, les autres dragons célestes sont encore moins susceptibles d’aller à l’encontre de leur propre espèce et de faire ce qui est juste.

Une pièceLa saga finale va probablement comporter un combat décisif entre les pirates du chapeau de paille et le gouvernement mondial, y compris les dragons célestes. Le seul allié potentiel qu’ils auraient pu avoir, Myosgard, est maintenant mort. Cela sert probablement à introduire de nouveaux dragons célestes plus menaçants comme Figarland, et à établir le pouvoir de ses saints chevaliers, qui vont rapidement devenir certains des méchants les plus menaçants jamais vus dans Une pièce.

Une pièce #1086 est disponible en lecture sur Viz Media.

Leave a Comment