Critique de « Star Wars : Young Jedi Adventures » : un délicieux premier point d’entrée

Chaque génération a sa passerelle vers Guerres des étoiles, son point d’entrée où le monde et les personnages capturent complètement leur imagination et les propulsent dans la galaxie très, très lointaine. Maintenant, avec la nouvelle série Disney+/Disney Junior Star Wars : les aventures des jeunes Jediles jeunes parmi nous ont une histoire délicieuse à s’approprier officiellement.

Après ce format de dessin animé classique du samedi matin de deux histoires de 12 minutes par épisode, Aventures de jeunes Jedi suit un trio de jeunes Jedi – Kai Brightstar (Jamal Avery Jr.), Lys Solay (Juliette Donenfeld) et Nubs (Dee Bradley Baker) – alors qu’ils vivent et s’entraînent dans le temple Jedi idyllique du monde lointain de Tenoo. Mais la formation peut prendre plusieurs formes, ce qui signifie que le groupe a souvent la possibilité de partir à l’aventure ou d’aider la communauté locale sur Tenoo, parfois en compagnie de Nash Durango (Emma Bermann), une pilote qui a à peu près leur âge et qui est accompagnée partout par son droïde RJ-83 (Jonathan Lipow). Le pirate de l’espace prépubère Taborr (Trey Murphy), qui perpétue la vaillante tradition de Guerres des étoiles méchants (bien que cela puisse être un mot trop fort pour Taborr) en arborant un masque et une cape dramatiques. Chacun des personnages est si distinct à sa manière qu’il est facile d’imaginer que les enfants du groupe démographique cible choisissent chacun un favori et décident sont ce personnage, les aventures titulaires se révélant à parts égales fantastiques et suffisamment fondées pour offrir une grande marge de manœuvre à l’imagination.

Paramètre Aventures de jeunes Jedi pendant la Haute République – une période qui jusqu’à présent existait principalement sur la page – donne aux créateurs la liberté d’explorer la galaxie et le monde des Jedi à travers les yeux de ses plus jeunes et des plus passionnés. C’est aussi un cadre judicieux, étant donné que l’initiative d’édition de la Haute République abrite certains des meilleurs Guerres des étoiles la narration se passe en ce moment, et Aventures de jeunes Jedi est un ajout précieux à ce canon en constante expansion. Il capture tout le plaisir de Guerres des étoilesaffinant l’histoire en se concentrant sur les acteurs principaux, sur leurs désirs et leurs ambitions, et sur l’amitié qui motive une grande partie de ce qu’ils font.

contrairement à d’autres Guerres des étoiles séries animées, Aventures de jeunes Jedi ne repose pas sur la narration où les traditions et la construction du monde se combinent avec les motivations des personnages pour les propulser vers un point final prédéterminé (la montée ou la chute de l’Empire, la montée du Premier Ordre, etc.). Ceci, en plus de l’approche centrée sur les personnages de la série, est sa plus grande force. Définir la série si loin du reste de la chronologie en termes de personnages reconnaissables à l’écran (à l’exception du sage Maître Yoda, bien sûr) supprime l’attente qu’un personnage plus connu comme un certain Skywalker apparaisse et détourne l’attention du casting des enfants.

La période signifie également que les Jedi sont répandus et banals. Plutôt que de les mettre dans des situations de guerre, ou dans une histoire où il n’y a qu’une poignée de Jedi, Aventures de jeunes Jedi peut se pencher davantage sur le côté tranche de vie de tout cela. Un festival local connaît un accident, des pièces pour un véhicule doivent être retrouvées, une tentative de tricherie et de contourner les devoirs scolaires a des conséquences hilarantes. Ce sont toutes les sortes d’histoires à faible enjeu qui Aventures de jeunes Jedi met leurs personnages à travers, ce qui se traduit par une histoire relatable pour le jeune public qui regarde, et la bouchée parfaite Guerres des étoiles des manigances pour un public plus âgé qui pourrait décider de le vérifier.

Aventures de jeunes Jedi n’oublie jamais sa jeune cible démographique dans le but de construire un monde ou une histoire plus vaste. Pour un jeune public qui n’est probablement pas très intéressé par le suivi des noms, des dates et des lieux, un petit groupe de personnages juste un peu plus âgés qu’eux est l’histoire. Le temple et la formation, et le bateau de Nash Le Firehawk cramoisi sont suffisants pour les accrocher, les garder investis et s’assurer qu’une toute nouvelle génération a un unique Guerres des étoiles aventure pour les attirer et en faire des fans à vie.

Quiconque a déjà ramassé un rouleau de papier d’emballage vide ou un long bâton – ou un sabre laser en plastique qui “s’enflamme” d’un simple mouvement du poignet si vous avez de la chance – se souviendra que parfois le plaisir et la joie de Guerres des étoiles c’est prétendre que vous aussi faites partie de l’aventure, quelque chose qui Aventures de jeunes Jedi rend facile pour son public cible. En se souvenant de cette partie bien trop essentielle de la galaxie, loin, très loin, les créateurs derrière la série ont sorti quelque chose de vraiment spécial : un premier point d’entrée digne et délicieux dans Guerres des étoiles.

Notation: UN

Aventures de jeunes Jedi premières le 4 mai sur Disney + et Disney Jr.

Leave a Comment